Actualités

Coronavirus - assouplissements bienvenus

14 avril 2021

Coronavirus - assouplissements bienvenus

 

Le Conseil fédéral poursuit sa stratégie des petits pas quant à l’assouplissement des mesures destinées à combattre la pandémie. Ainsi, dès lundi 19 avril, les terrasses des restaurants pourront rouvrir, tout comme les salles de spectacles ou les manifestations sportives, mais les contraintes sanitaires restent drastiques et des plans de protection sévères devront être mis en place. « Dans ce contexte, qui ne permettra que difficilement d’assurer un rendement suffisant, les aides financières resteront garanties, ce qui était une condition sine qua non pour les restaurateurs », relève Ivan Slatkine, président de la FER. C’était également une des demandes fortes des associations membres de la FER, qui se sont engagées auprès des autorités pour parvenir à une levée coordonnée et rationnelle des mesures sanitaires. « La formation professionnelle et continue étant un axe d’action essentiel à la FER, la possibilité de pouvoir à nouveau enseigner en présentiel au post obligatoire est réjouissant, même si les conditions restent strictes dans ce domaine également », ajoute Ivan Slatkine.

Ces annonces sont cependant décevantes sur deux points : il manque une feuille de route claire pour la sortie de crise et l’incompréhension demeure quant au maintien de l’obligation de télétravail, alors même que les entreprises ont dorénavant la possibilité d’effectuer des campagnes de test. « Un relâchement de l’obligation de télétravail sous condition de tests ou de vaccination serait un signe bienvenu de la part du Conseil fédéral et donnerait un signal positif fort tant pour les entreprises que pour les employés », estime Blaise Matthey, secrétaire général de la FER.


Retour